Natal : la claque signée Xbox 360

Dans la guerre des consoles Next-Gen, Sony et Microsoft ne se cachent d’être dégoutés devant le succès de la Wii alors qu’elle affiche un graphisme dégueulasse. Alors que Sony s’entête à sortir des manettes qui détectent le mouvement (la Sixaxis qui sert à rien et la copie de manette Wii qui ressemble à un bâtonnet de magical girl annoncé lors de l’E3 2009), Microsoft était jusqu’ici resté discret, contentant de se focaliser sur sa base de fidèle : les hardcore gamer.

Sauf qu’à l’E3 2009 tout a changé, Microsoft vient de dévoiler « Natal« , une caméra qui détecte les mouvements et à reconnaissance vocale. Du coup, fini d’agiter son paddle avachi sur le canapé, c’est tout le corps qu’il va falloir mettre à contribution pour jouer. Mais rien de tel qu’une vidéo pour voir l’étendu du potentiel de l’engin :

Les mauvaises langues pourront ressortir la Eye-Toy, la caméra de Sony et de ses 4 jeux faméliques planqués sur le Playstation Store, mais Natal semble vraiment être bien pensé et ce à plusieurs égards.

La caméra permettra de contrôler plusieurs applications (visioconférence, musique, jeux…) et ne se contente pas d’être un simple gadget nécessitant des jeux spéciaux. La qualité de la reconnaissance vidéo et audio est tout simplement bluffante. Le casse brique présenté à l’E3 était parfaitement jouable et réactif. Enfin, Microsoft est en position de force et multiplie les partenariats pour développer du contenu exclusif « Natal ». La présence à la conférence de Peter Molyneux, papa de Fable 2 et président de Lionhead Studio, n’est pas anodine et annonce que le natal n’est pas un bidule « pour faire comme Nintendo » mais bien un projet d’envergure pour la Xbox 360.

La présentation de Burnout dans la vidéo est frappante. On tourne le volant en bougeant ses mains, on accélère en avançant son pied… très naturel et franchement excitant !

Pour autant, Natal a encore du chemin pour convaincre. La grosse inconnue, le prix, fera sans aucun doute la différence. Enfin, on reste curieux de voir la qualité de la reconnaissance vocale en français, en espérant que ces caractéristiques ne restent pas réservées au marché US à moins qu’on baragouine english devant sa télé. Pour finir, à voir le degré de tolérance de la reconnaissance de mouvement. Si au final, on se retrouve à devoir « formater » ses mouvements pour être reconnu par Natal, ça risque de casser la magie de l’outil…

Mais ne boudons pas notre plaisir, Microsoft a réussi un grand coup avec cette annonce, il a maintenant tout le temps de nous peaufiner une tuerie pour le plus grand plaisir des gamers !

Une réflexion au sujet de « Natal : la claque signée Xbox 360 »

Les commentaires sont fermés.