WET : la déception !

Le jeu est disponible en boutiques dès le 18 septembre. A cette occasion WET s’est illustré avec une grosse galerie d’images.

On a pu déjà testé le jeu et s’en faire une idée. Et si l’annonce du titre promettait, une fois dans nos mains, là entre nous, c’est la grosse déception. Tout ce que l’on peut dire c’est que WET n’invente rien.

Les graphismes sont vieux, l’animation peu fluide. Si à cela, nous ajoutons des séquences de QTE complètement inutiles, un scénario prétexte à toujours plus de baston, de sang, et de vulgarités inutiles, ou encore une durée de vie atteignant difficilement les cinq heures, alors nous avons devant nous un titre qui aura bien du mal à satisfaire même les moins exigeants d’entre nous.

Bref, le seule mérite du jeu est de mettre en scène une héroïne trash, la très sexy Rubi Malone. Mais, franchement, ça suffit pas pour passer un bon bout de temps.

Image de prévisualisation YouTube