Dissidia [duodecim] 012 : Final Fantasy – édition collector

Vous n’êtes pas sans savoir que Dissidia [duodecim] 012 : Final Fantasy arrivera dans nos contrées, le 25 mars prochain. Square Enix vient maintenant de dévoiler que le jeu sera disponible sous la forme d’une édition simple et d’un pack de luxe.

Le contenu de ce dernier contiendra, outre le jeu en lui-même, deux tenues téléchargeables, respectivement pour Tifa et Squall, ainsi que 6 lithographies représentant certains nouveaux personnages et un coupon de réduction pour récupérer le remake du premier Final Fantasy à moitié prix, sur le PlayStation Store. Le tout en image ci-dessous :

dissidia-duodecim-012-final-fantasy_collector

Dissidia 012 : Final Fantasy

A quelques semaines de la sortie de Dissidia [duodecim] 012 : Final Fantasy au Japon, le 3 mars plus précisément, Square Enix prépare doucement l’arrivée de son bébé.

Ainsi, un prologue, payant soit dit au passage (300 yens, soit à peu près 3 euros), est dores et déjà disponible sur le PSN nippon. Il s’agit d’une introduction au titre qui permettra aux fans impatients de se familiariser avec le système de jeu mais aussi de débloquer Aerith en personnage de soutien (elle ne sera pas jouable) dans la version complète. En termes de contenu, la démo propose deux modes, scénario et arcade. Le mode scénario a une spécificité qui pourrait justifier le caractère payant de la démo : bien que court, il est inédit et ne sera pas inclus dans la version finale. On se sait pas encore si ce prologue sera aussi proposé aux joueurs européens.

L’éditeur japonais a aussi officialisé la présence de Yuna et de Prishe dans le jeu final, issues respectivement des Final Fantasy X et XI. Yuna sera armée de son habituel bâton comme on peut le voir sur ces premières images de la belle.

Cette suite s’annonce nettement plus complète que le premier épisode et graphiquement toujours aussi travaillée. En France, la date de sortie exacte de Dissidia [duodecim] 012 : Final Fantasy reste encore indéfinie mais devrait intervenir courant 2011. En attendant l’arrivée du titre sur vos PSP, nous vous proposons de jeter un œil au trailer diffusé à l’occasion de la conférence Square Enix qui s’est tenue le semaine dernière. On y découvre Yuna ainsi que deux personnages bonus que nous vous laissons découvrir :

Dissidia [duodecim] 012 : Final Fantasy – trailer
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Cjhl6fTxuOk[/youtube]

Dissidia 012 : Final Fantasy en images et vidéo

Square Enix a annoncé le développement de Dissidia [duodecim] 012: Final Fantasy peu avant le Tokyo Game Show. L’éditeur a ensuite profité du salon nippon pour diffuser le premier trailer du titre. La vidéo est dorés et déjà disponible sur le site officiel japonais du jeu (vous pouvez aussi la visionner ci-dessous). La scène montre principalement les personnages jouables dévoilés pour l’instant, à savoir Lightning de FFXIII et Cain de FFIV. Par contre, la séquence où Tifa de FFVII apparaît a été coupé au montage, alors qu’elle été visible au TGS.

Dissidia 012 : Final Fantasy – trailer
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Iq4cEVnpNCE[/youtube]

Dissidia [duodecim] 012 : Final Fantasy est attendu sur PSP courant 2011, au Japon comme en Europe. Concernant le fameux chiffre Duodecim (12 en latin), le développeur nippon a expliqué qu’il s’agirait en fait de la douzième bataille entre les deux entités du premier opus, Cosmos et Chaos, dans laquelle de nouveaux personnages de la franchise feront leur apparition.

La nouveauté de cette suite de Dissidia – Final Fantasy tiendra aussi dans la possibilité de parcourir l’aventure à la fois du côté des méchants comme depuis celui des gentils, ce qui devrait plaire à coup sûr aux fans des différents épisodes.

En attendant de plus amples infos, voici des images qui vous feront patienter !

Fiche technique
Plate-forme : PlayStation Portable
Etat du jeu : En développement
Date de sortie française : n/c
2eme trimestre 2011 (Japon)

Genre : Combat
Appartient aux groupes : Final Fantasy et Dissidia

Développeur : Square Enix
Editeur : Square Enix