Secret of Mana – soluce

_ à Subland River =

L à où il y a des grottes qui bloquent lespassages, frapper avec une arme pour que l’ eau s’écroule.

Boss = pieuvre géant

_ à Subsea Volcano =

Frapper le mûr ( en haut ).

Boss = Eléments de feux

_ Town of Ishe =

Aller au Nord ( Ruined Path )

_ Sealed Cave = ( avec canon)

Boss = Darkness

Final Fantasy 7 : Un boss encore plus difficile?

1382-1249291728

Rumeur:

On pourrait se battre contre les chevaliers de la table ronde sur l’île solitaire au nord-est de la carte. 

Comment y arriver:

C’est la partie un peu moins drôle… pour ceux qui ont fait le tour de Final Fantasy 7, vous devez savoir que si un materia atteint le niveau Master, il se "copie" en un tout nouveau materia. Alors, si on voudrait battre ce boss, il faudrait passer des heures et des heures devant l’écran pour avoir un grand total de… 8 materias du summon "knight of the round" !!!! Ensuite, on les équipe tous sur l’arme Apocalypse de Cloud ( Dernière arme en français, je crois ) qui deviendrait Excalibur. Le combat serait déclenché dès qu’on irait sur l’île à nouveau, avec Excalibur d’équiper!

Diagnostique:

Selon moi, c’est faux, mais essayer de prouver l’existence de ce boss prendrait un 200 heures facilement et je n’ai encore jamais essayé ( aller voir pourquoi ! )

( Archéadôn ) Il n’arriverait rien quand on retournerait à l’île, donc, la rumeur serait fausse.

One Chanbara : Bikini Zombie Slayers – sur Wii !

Comme la Xbox 360, la Wii accueille non sans une certaine délectation libidineuse les jeunes filles en fleur de One Chanbara. Le programme est ici le même : tenue légère et katana de rigueur, pour un beat’em all aussi motivé à faire couler des litres de sang qu’à dévoiler la plastique plutôt avantageuse de ses héroïnes. Sur Wii, le jeu se voit néanmoins amputé des cinématiques sexy et des temps de chargement interactifs qui faisaient beaucoup de l’attrait de la version 360, avouons-le. En revanche, malgré une aventure toujours aussi linéaire et répétitive, Bikini Zombie Slayers s’en sort légèrement mieux avec notamment une réalisation qui paraît un brin moins datée – même si la caméra a toujours du mal à suivre – et une maniabilité mouvementée qui donne un peu de peps à l’ensemble. Car, ici, au lieu de se briser le pouce en martelant un bouton, ce sont nos biceps qui vont bosser pour remuer les deux télécommandes de la Wii. Les combats gagnent ainsi en légèreté et en fun, même si leur intensité aura tôt fait d’endolorir vos petits muscles. En outre, les manettes sont assez peu réactives et réussir à placer des combos mortels ne sera pas toujours une partie de plaisir. Même s’il paraît un léger cran au-dessus de sa cousine sur 360, One Chanbara Wii n’a donc pas non plus de quoi décrocher nos mâchoires. Répétitifs à souhait, le jeu oscille toujours entre progression ennuyeuse et combats fouillis. Le mode coop saura peut-être égayer quelques après-midi pluvieuses, mais ne fera sauter personne au plafond non plus. Bref, sur Wii aussi, One Chanbara saura surtout combler un public d’initiés, sans doute ravis de se rincer l’oeil tout en démembrant des morts-vivants.
La version wii est sortit un an et demi apres la version xbox 360 au japon sous le nom de Onechanbara R et avait pas mal d’ajouts supplementaire comme des costumes en bonus et un mode a 2 en coop ce que n’avais pas la version 360 au japon mais qui a ete rajouter egalement pour l’occident.